Maître Funakoshi Logo Karate-Do Le Dojo-kun
Caractéristiques Déroulement Embusen Kata en images Vidéo Terminologie

 
 

Kata - Jion

Caractéristiques

Se référer à la terminologie pour une traduction sommaire des termes japonais employés.

JionCe Kata ferait référence au nom d'un temple boudhiste

Pour plus d'informations sur les techniques, se référer aux pages suivantes : Les techniques de mains ou Les techniques de pieds.

Gyaku-zukiCoup de poing direct du poing opposé à la jambe avancée
Jodan-age-ukeBlocage haut
Kagi-zukiCoup de poing en crochet face à soi et parallèle au sol
Kakiwake-ukeBlocage moyen avec les bras en croix et les poings fermés (paumes vers soi) puis écartement lent des bras avec rotation des poings (paumes vers l'avant) et coudes serrés
Manji-ukeUn bras exécute Gedan-baraï et l'autre Jodan-uchi-uke vers l'arrière
Morote-ukeBlocage moyen renforcé (intérieur-extérieur)
Oï-zukiCoup de poing direct
Otoshi-ukeBlocage vers le bas avec la partie externe du bras
Teisho-ukeBlocage avec la partie charnue de la paume de main
Tsukami-ukeIl s'agit d'une action supplémentaire au simple crochetage. En refermant la main on évolue en saisie
Uchi-uke (Ude-uke)Blocage moyen (intérieur-extérieur)
Uraken-uchiFrappe du revers de poing
Yoko-zukiCoup de poing latéral

Pour plus d'informations sur les positions, se référer à cette page : Les Positions.

Heisoku-dachiPosition d'attente pieds joints
Kiba-dachiPosition du cavalier de « fer »
Ko-kutsu-dachiPosition arrière
Yori-ashi(déplacement) pas glissé
Zenkutsu-dachiPosition fente avant

Haut de page

Jion est un Kata relativement nouveau qui vient des îles d'Okinawa, vers 1663 ou 1680, d'après ce que nous savons maintenant. C'est la même période que Kwanku.

Il y a un temple et un prêtre bouddhiste qui ont été nommés Jion. J'ai lu une fois dans un livre d'histoire qu'il y avait même un pont nommé le pont Jion. Nous ne savons pas exactement ou ce Kata a obtenu son nom. Je suppose que quelques gens d'Okinawa, à cette époque, ont aimé le nom Jion. Une légende dit que l'inventeur du Kata a pratiqué sur le pont Jion et c'est comme ça que le Kata a reçu son nom.

Dans Jion, deux écoles, Shaolin et Shokei, qui se sont rencontrées pour faire un Kata. Shaolin est d'un style rapide et léger. Shokei est le nom d'une école lourde et puissante. J'espère que ceux d'entre vous qui choisissent ce Kata comme Kata favori le pratiqueront jusqu'à ce que vous soyez satisfaits de l'avoir fait comme un Kata unifié.

(Juste une note: Shokei est le nom que les vieux experts de Karaté dans les îles d'Okinawa ont utilisé. Beaucoup de livres, même le livre de Maître Funakoshi, Karaté-Do Kyohan a épelé Shokei différemment. Il a été écrit « Shorei ». C'est une fausse orthographe. Il n'y a aucun Shorei qui a existé dans le passé. Shokei est le mot et caractère exact pour cette école).

Je pense que Jion est un Kata très solide, tout à fait orthodoxe, avec très peu d'éléments négatifs. Il est long et peut être difficile mais, si vous vous attachez à lui, vous ne devriez pas avoir de problèmes pour l'éxecuter, surtout si vous pouvez faire Oï-zuki clairement. Pour quelqu'un qui ne peut pas faire Oï-zuki clairement et avec réalisme, avec une attaque simple, propre, Jion doit être très difficile. Il n'y a pas beaucoup de techniques extravagantes mais c'est un Kata puissant et fort, un des plus raffiné.

C'est un des quelques Kata sans mouvements contradictoires, malsains ou vagues. Le Kata est très bien conçu. Je n'ai pas trouvé d'erreur, donc tout le monde peut pratiquer Jion avec une très bonne sensation, si nous le pratiquons comme cela, nous ne nous blesserons pas. Faites une posture exacte et elle mènera votre technique au chemin adéquat. Je le recommande pour tous les gens qui ont des problèmes avec les genoux, les jambes, les bras ou tout autre problème.

Nous n'avons pas beaucoup de points difficiles dans l'interprétation de ce Kata et je pense que ce que nous faisons dans la plupart des parties est très clair. Par conséquent, c'est très facile de comprendre ce Kata et de le répéter beaucoup de fois.

Il y a trois parties dans ce Kata, mais la ponctuation entre ces parties est un point-virgule, et non pas un point. Il ne faut jamais avoir la sensation de s'arrêter entre chaque partie, il faut toujours sentir une continuité et faire que ce Kata soit UN en trois parties. Mentalement, vous devez continuer à être fort dans tout le Kata. Maintenez une respiration et une sensation continue. Il n'y a aucun moment pour se délasser. Et bien que ce soit très difficile d'exécuter ce Kata avec une seule sensation concentrée, c'est un très bon défi pour toutes les ceintures noires, surtout pour les Nidans qui doivent faire ce Kata 5 000 fois.

Le rythme ou tempo de ce Kata n'est pas toujours le même. Il y a rapide et lent. Surtout quand vous êtes debout et vous préparez pour les prochains mouvements, n'allez pas trop vite. Prenez le temps de préparer votre esprit et respiration, alors continuez à exécuter le Kata, cependant jamais, à aucun moment, ne permettez à votre concentration et mental de s'affaiblir.

Un autre point important quand nous pratiquons Age-uke/Gyaku-zuki, Age-uke/Gyaku-zuki, puis Age-uke/Oï-zuki, c'est que nous devons être prudents de la position des deux épaules quand nous exécutons Gyaku-zuki. Votre ligne des épaules doit être à 90 degrés par rapport à la direction de votre mouvement. Et quand vous exécutez Oï-zuki, votre épaule droite va en avant, l'épaule gauche revient en arrière et se connecte avec le talon arrière.

Je considère Jion pour être un des Kata les plus mûrs. Il est juste un petit peu plus long que les autres, mais j'espère que les seniors reconnaissent la valeur de ce Kata et, comme nous devrions essayer de faire avec tous les Kata. Comprendre ce Kata et sortir un jour de la forme de ce Kata.

Haut de page
Déroulement

DEBUT DU KATA

Départ : Amener le pied droit contre le gauche, en Heisoku Dachi (Poing droit enfermé dans la main gauche, devant soi et au niveau du menton).

Retour : Regrouper le pied droit contre le gauche, en Heisoku Dachi (Poing droit enfermé dans la main gauche, devant soi et au niveau du menton).

FIN DU KATA

Haut de page
Embusen

Haut de page
Kata en images

Haut de page
Vidéo

Jion par Shihan Hirokazu Kanazawa 10ème Dan

Ouvrir la Vidéo
Haut de page
Terminologie

Chudan : Niveau moyen correspondant au tronc (entre le nombril et le cou).

Embusen : Représentation au sol du tracé d'un Kata.

Gedan : Niveau bas correspondant à la partie en-dessous du nombril.

Hidari : Gauche.

Hikite : Action d'équilibrer une force transmise d'un côté en envoyant une même puissance en sens inverse.

Jodan : Niveau haut correspondant au cou et à la tête (au-dessus des épaules).

Kiai : Désigne dans les arts martiaux, le cri de combat qui précède ou accompagne l'application d'une technique. Ce cri est utilisé notamment pour marquer une volonté d'action, ou bien pour perturber la concentration de l'adversaire.

Migi : Droite.

Shaolin : Prestigieuse école de boxe chinoise de la province du Honan, au pied du Mont Shaoshi de la chaîne des montagnes Songshan. C'est dans un monastère du 6ème siècle, « monastère de la Jeune Forêt », que l'illustre Bodhidharma, revenant de l'Inde, s'installa quelques temps et enseigna aux moines la doctrine du Bouddhisme Chan et, vraisemblablement, les « 18 mains de Lo-Han » qui serait l'ancêtre des premières techniques de combat à main nue. Selon la légende, tous les arts martiaux d'Extrême-Orient descendraient donc de cette boxe chinoise (Kung-fu). L'Okinawa-te, d'où provient le Karate-do, n'y ferait pas exception.

Shodan : Ici le terme est employé en temps que passage du premier Dan.

Shokei : Style de Karate assimilé au Kyokushinkai créé par Masutatsu Oyama en 1964. Kyokushinkai signifie en japonais « école de la vérité ultime ». Il fut développé à partir des techniques du Karate japonais, le Kyokushin est un Karate de Full-contact, qui met l'accent sur l'efficacité en combat réel. Il se démarque par une recherche d'efficacité au combat alliant des coups directs et lourds. La devise du Kyokushin est « Un coup, une victoire ».

Haut de page
Plan du Site   /   Contact



Nombre de visites : 507 370Réalisation (Décembre 2012) et Mises à jour effectuées par Claude Vuichoud(Date de Modification : 11/12/2017)