Maître Funakoshi Logo Karate-Do Le Dojo-kun

Kokusai Dori à Naha (Okinawa)

En sortant de la gare de Makishi, nous entrons dans un univers presque irréaliste sur Okinawa. Des couleurs vives à perte de vue, nous sommes dans la « Rue internationnale » ou Kokusai Dori. Sur près de 2 km, les boutiques, restaurants, cafés et hôtels se succèdent dans une ambiance estivale ou musiques et parfums réjouissent nos sens. C’est la rue principale de Naha et les gens s’y pressent (sans bousculade, nous sommes sur une île réellement civilisée et non en France) pour faire leurs emplettes ou découvrir les spécialités vestimentaires, culinaires, etc...

Ici encore, la propreté est exceptionnelle. Pas un papier, pas une cannette, pas un mégot de cigarette ou une sculpture canine « oubliée » par son maître. Pour la cigarette, c’est presque normal car toute la rue lui est interdite. Ils sont forts ces insulaires d’autant plus que ce règlement à l’air d’être suivi à la lettre.
Cette rue porte bien son nom. De nombreuses ethnies se côtoient : okinawaïens, américains, français (et oui nous n’étions pas les seuls), coréens, vietnamiens, des indéfinissables et pour beaucoup des chinois et japonais (du Japon). Nous y avons croisés également de nombreux groupes d’écoliers et écolières en uniformes et, chose étrange, il semblerait que les filles et les garçons ne se rassemblent pas dans leurs sorties. Ici et là, des joueurs de Sanshin présentaient leur talent avec les trois uniques cordes de ce luth original.

Grand carrefour de Kokusai-Dori
Grand carrefour de Kokusai-Dori
Kokusai Street
Kokusai Street
Kokusai-Dori : interdit de fumer
Kokusai-Dori : interdit de fumer
Kokusai-Dori : commerces de tout type
Kokusai-Dori : commerces de tout type
Kokusai-Dori : les trottoirs
Kokusai-Dori : les trottoirs
Kokusai-Dori : Rue internationnale
Kokusai-Dori : Rue internationnale
Kokusai-Dori a Naha
Kokusai-Dori à Naha
Kokusai-Dori : tres populeuse
Kokusai-Dori : très populeuse
Kokusai-Dori : Ecran interactif
Kokusai-Dori : Ecran interactif
Kokusai-Dori : realite et fiction
Kokusai-Dori : réalite et fiction
Kokusai-Dori : des etudiantes
Kokusai-Dori : des étudiantes en costume
Kokusai-Dori : Porche
Kokusai-Dori : Porche

Débouchant sur Kokusai Dori, trois artères couvertes, un peu façon ancienne gare, nous dévoilent une flopée de petites boutiques serrées les unes aux autres ou nous trouvons vraiment de tout : souvenirs, confiseries, biscuiteries, produits locaux à déguster sur place, vêtements « standards » et traditionnels, alcools (Awamori pour l’essentiel), étals complets de Shisa « customisés » et bien plus encore. Ici, aucune place n’est perdue. Quelques unes de ces échoppes ressemblent plus à des couloirs aménagés ou il est difficile de se mouvoir, surtout avec un sac sur le dos.
Ces trois longues et larges allées se rejoignent, de temps à autres, par de minuscules passages à peine visibles et tout aussi encombrés.
Certains de ses stands étaient sans surveillance, à la merci de vols éventuels. Cela me semblait inconcevable tant mon esprit d’européen est marqué par les abus de mes concitoyens qui ne manquent pas une occasion de m’alléger du peu que je possède. Eh bien NON !, la confiance qui règne à Okinawa est renversante et tellement humaine que je me pose des questions sur notre génétique cupide.

Nous sommes entrés dans de nombreuses boutiques, quelques fois seulement par curiosité, et le même accueil nous attendait. Les commerçantes, ce sont essentiellement des femmes qui tiennent ces stands, nous accueillaient « à bras ouverts », avec sourire et respect et nous proposaient de goûter leur produits locaux quand bien même nous n’étions ici que par curiosité. Si nous achetions quelque chose, aussi minime que soit notre achat, elles nous mettaient un petit quelque chose, confiseries ou babioles, en plus dans le sac et nous avions droit à tout un cérémonial de remerciements et de salut respectueux même déjà sortis de leur échoppe.

Kokusai-Dori : Entree de Heiwa-Dori
Kokusai-Dori : Entrée de Heiwa-Dori
Heiwa-Dori : Le grand hall
Heiwa-Dori : Le grand hall
Kokusai-Dori : Mille et une couleurs
Kokusai-Dori : Mille et une couleurs
les commerces de Kokusai-Dori
Les commerces de Kokusai-Dori
Kokusai-Dori : Le hall passant
Kokusai-Dori : Le hall passant
Kokusai-Dori : Tourisme passif
Kokusai-Dori : Tourisme passif
Kokusai-Dori : La voute demi-circulaire
Kokusai-Dori : Sa voute demi-circulaire
Kokusai-Dori : Shisa et Sanchin
Kokusai-Dori : Shisa et Sanchin
Kokusai-Dori presque desert
Kokusai-Dori presque désert
Les boutiques de part et d'autre
Les boutiques de part et d'autre
Kokusai-Dori : Lieu de repos
Kokusai-Dori : Lieu de repos
Kokusai-Dori tres encombree
Kokusai-Dori très encombrée
Kokusai-Dori : Vente de Kimono
Kokusai-Dori : Vente de Kimono
Kokusai - Le hall de Kokusai Dori
Kokusai - Le hall de Kokusai Dori
Kokusai-Dori : Le pret a porter
Kokusai-Dori : Le prêt à porter
Kokusai-Dori : Entree d'une petite rue
Kokusai-Dori : Entrée d'une petite allée
Kokusai-Dori : encore des vetements
Kokusai-Dori : Encore des vêtements
Ruelle de Kokusai-Dori
Ruelle de Kokusai-Dori

Une boutique, non, un couloir nous fit découvrir un artisan en pleine création d’un pochoir (Katagami) qui servira à teindre probablement des écharpes. Nous restâmes une petite demi-heure admiratifs devant sa dextérité même si quelques gestes nous laissèrent dubitatifs.

Artisan dans Kokusai-Dori
Artisan dans Kokusai-Dori
Artisan realisant un pochoir
Artisan réalisant un pochoir
Kokusai-Dori : Boutique artisanale
Kokusai-Dori : Boutique artisanale
Dexterite de l'Artisan
Dextérite de l'Artisan
Kokusai-Dori : La plume et le papier
Kokusai-Dori : La plume et le papier

J’en ai tiré une petite vidéos pour immortaliser cette rencontre.

Ouvrir la Vidéo

En poursuivant notre balade dans la rue Ichiba Chuo, une des rues couvertes, nous arrivâmes au marché de Makishi ; Makishi Ichiba comme l’appelle les gens d’ici ou « la cuisine de Naha ». Ce dernier nom tient du fait que l’on peut acheter sa viande ou son poisson sur les étals du rez-de-chaussée et les déguster dans les nombreux restaurants du premier étage qui acceptent volontiers de vous les préparer, contre quelques centaines de Yens. Le marché de Makishi est le centre stratégique du commerce de Naha. C’est parmi ce dédale d’allées que sont vendus les produits frais d’Okinawa. Nous y trouvons tous les aliments qui font la richesse de la cuisine de l’île : légumes et fruits exotiques, thé, tofu et algues, poissons de toutes tailles aux couleurs chatoyantes (poissons-perroquets, diodons, gurukun,...) et coquillages énormes, écrevisses et homards démesurés, crabes et poulpes et bien entendu l’ingrédient essentiel : le porc. Notre maxime « dans le porc tout est bon » doit avoir ses sources à Okinawa car même la tête, les pieds et les oreilles coupées en fines lamelles sont mis en valeur sur les comptoirs.

Vente de jus de canne a sucre
Vente de jus de canne à sucre
Kokusai-Dori : Fruits et legumes
Kokusai-Dori : Fruits et légumes
Les poissons colorés a Makichi
Les poissons colorés à Makichi
Makishi - Les etals de poisson
Makishi - Les étals de poisson
Okinawa - Le Diodon
Okinawa - Le Diodon
Okinawa - Poissons-perroquets
Okinawa - Poissons-perroquets
Makishi - Poissons et calamers
Makishi - Poissons et calamers
Makishi - Ecrevisses et coquillages
Makishi - Ecrevisses et coquillages
Makishi - Coquillages enormes
Makishi - Coquillages énormes
Makishi - Ecrevisses
Makishi - Ecrevisses
Makishi - gros crabes
Makishi - gros crabes
Okinawa - Le crabe de cocotier
Okinawa - Le crabe de cocotier
Kokusai - encore des ecrevisses
Kokusai - Encore des écrevisses
Makishi - Tete de cochon a lunettes
Makishi - Tête de cochon à lunettes

Une petite partie de Kokusai Dori, nettement moins « tape à l’œil », nous offre une promenade simplement plus Zen.

Kokusai-Dori : Monuments pierre et eau
Kokusai-Dori : Monuments pierre et eau
Kokusai-Dori, la partie calme
Kokusai-Dori, la partie calme
Kokusai - petit restaurant
Kokusai - petit restaurant
Kokusai couvert d'ibiscus
Kokusai couvert d'ibiscus
Kokusai - mur de verdure
Kokusai - mur de verdure
Kokusai - Grande rue principale de Naha
Kokusai - Grande rue principale de Naha
Naha- Hotel-restaurant Royal Orion
Naha- Hotel-restaurant Royal Orion
Plan du Site   /   Contact



Nombre de visites : 508 690Réalisation (Décembre 2012) et Mises à jour effectuées par Claude Vuichoud(Date de Modification : 13/12/2017)