Maître Funakoshi Logo Karate-Do Le Dojo-kun

L’entrée Le Dojo Quelques Détails Armurerie Matériels d’entraînement Etat initial

Dojo Personnel

Mes premiers pas dans un Dojo datent de 1973 aussi, cet attachement pour les arts martiaux et le Karate-do en particulier a eu le temps de faire son chemin. Depuis quelques années j’ai « la chance » d’avoir des bâtiments sans affectation particulière donc, échafauder le projet puis construire mon propre Dojo (familial de 30 m2) fut un cheminement naturel. Quelques matériaux nobles et beaucoup d’huile de coude m’ont permis de réaliser ce « rêve » de pratiquant.

S’il est vrai que créer son propre Dojo n’est pas toujours chose facile, avec un peu d’astuce et de persévérance nous pouvons parvenir à de bons résultats.

Voici l’entrée de ce Dojo.
Vue Entrée Porte en relief
Trois petites marches et mon petit paradis peut s’ouvrir. Détail de la fresque en relief.
La façade est crée à partir de dosses dont j’ai enlevé l’écorce et poncé la surface. Chacune d’entre elles a été ajustée pour qu’elles « s’emboitent » parfaitement sans jour apparent.
La patine est réalisée à l’huile de lin.
Quelques vielles poutres de récupération choisies pour leur forme, décapées, traitées et assemblées donnent à l’entrée un contour plus... japonisant.
Escalier_1
Détail des trois marches
Escalier_2
Escalier tout en rondeur
Détail de l'escalier. Détail de l'escalier.
Les marches ont été réalisées avec les mêmes matériaux et le même procédé que la palissade.
Haut de page

Petit tour d’horizon de l’intérieur.
premiers pas
Le Shomen face au Hikae-seki
Mur de gauche
Le Shimoseki (mur de gauche)
Dépassons le Hikae-seki (aire d'attente). A gauche, accroché au mur, les vingt préceptes de Gichin Funakoshi.
Les murs sont tapissés de jonc de mer.
Mur du fond
Le Shomen et Kamisa avec le portrait de Gichin Funakoshi
Mur de droite
Le Joseki (mur de droite)
Le Kamiza (portrait du fondateur). Quelques miroirs pour les corrections posturales et techniques.
Mur de droite-angle
Aménagement pour les différentes frappes
Mur de droite-sac
Les sacs de frappes
Angle aménagé pour les différentes frappes. Sac lourd prêt à l'emploi.
Mur du fond
Fin du tour d'horizon
Plafond
Le plafond de bambous
Et enfin le dernier angle. Détail du plafond.
Le plafond, composé d’un treillis en bambou, permet une bonne aération du Dojo.
Haut de page

Zoom sur quelques détails.
Les vingt préceptes
Les vingt préceptes de Gichin Funakoshi
Les vingt préceptes de Gichin Funakoshi.
Tableau de 3,10 m sur 0,80 m dont le poids excède les 50 kg.
Partie droite
La partie droite des vingt préceptes
Partie gauche
La partie gauche des vingt préceptes
Partie droite. La lecture s’effectue de droite à gauche. Partie gauche.
Pour la petite histoire, les Kanji ont été réalisés à mon insu par ma compagne. Je ne sais ni comment ni combien de temps il lui a fallut pour réaliser cet ensemble des vingt préceptes de Gichin Funakoshi. Ce fut un de mes anniversaires préférés. Il ne restait plus qu’à réaliser un encadrement digne de son travail.
Pour infos le papier utilisé est un papier artisanal blanc provenant de la fabrique du moulin Richard de Bas en Auvergne (je me permet d’en faire la pub car son papier est exceptionnel).
Gichin Funakoshi
Cadre - Gichin Funakoshi
Bonzai
Bonzai sur toile de bambou
Portrait du Fondateur : Gichin Funakoshi. Bonzai réalisé sur un rideau de bambou de 1,50 m sur 1,20 m et exposé à l’entrée du Dojo.
Haut de page

Passionné d’armes blanches, le karaté-do m’a ouvert à la possession et l’utilisation (non professionnel) de quelques armes pour la plupart asiatiques. Certains de mes élèves ont pu aborder la manipulation des moins dangereuses.

Voici la partie armurerie.
Armurerie 1
La boite à malices
Armurerie 2
La boite à ...Outils
Placard peu profond où sont remisées les armes. Détail sommaire du contenu.
Set Katana 1
Set sur support: Katana, Wakizashi et Tanto
Set Katana 2
Autre set de Katana
De haut en bas : Katana, Wakizashi et Tanto. Bof ! juste pour le fun.
Bokken
Panoplie de Bokken
Nunchaku
Panoplie de Nunchaku (bois et mousse)
Les deux Bokken du haut sont en chêne blanc du Japon et les autres en chêne rouge. Série de Nunchaku. Ceux du bas sont des Nunchaku d’entrainement (en mousse). Les quatrièmes en partant de la gauche sont de type okinawaïen (la corde est équivalente à la largeur de quatre doigts - pas de spectacle, que de l’efficacité).
Couteaux
Couteaux d'entraînement
Tanto
Panoplie de Tanto
Quelques couteaux d'entraînement. et Tanto en bois.
Jô
Panoplie de Jô-bo
Tonfa
Quelques Tonfa
Des de 1,28 mètre. Une paire de Tonfa d’Okinawa et dessous une paire d’entraînement en mousse.
Encore dessous, à peine visible, quelques Bo-shuriken (pointes de jet) en bois.
Bâtons philippin
Tanbô (Bâtons philippin) et Wakizashi (sabre court) en bois
Tonfa en polycarbonate
Tonfa de police en polycarbonate
Tanbô ou Bâtons philippin et dessous les Wakizashi en chêne rouge du Japon. Tonfa (ou bâton à poignée latérale) en polycarbonate utilisé par les forces de l’ordre.
Bokken pour enfants
Bokken légers pour enfants
Shaken
Etoiles de lancer (Shaken)
Des Bokken improvisés pour l’enseignement (sommaire) des plus jeunes. Shaken dont certains sont tranchants.
Shuriken
Pointes de lancer (Shuriken)
Armes en vrac
Armes en vrac
Divers Shuriken (pointes de lancer). et armes variées.
Sai
Panoplie de Saï
Lames
Couteaux tranchants de lancer
Dagues
Dagues anciennes
Une série de Saï, arme typique du Kobudo d’Okinawa. Couteaux de lancer et dagues d´un autre temps.
Yumi
Arc composite puissant et maniable
Tonfa Okinawa
Tonfa d'Okinawa
Arc composite caractérisé par sa double courbure des branches. Cet arc souple et puissant est très maniable. TonfaOkinawa.
Dague Triskell
Dague Triskell (pour se raser de près)
Dague Triskell fermé
Dague Triskell repliée
Non ce n’est pas un Shaken mais une dague Triskell. Ses trois lames sont de véritables rasoirs. Peut être lancé mais sa forme particulière permet une excellente tenue en main.
Sansetsukon
Nunchaku à trois branche (Sansetsukon)
Chaines
Chaines d'entraînement
Sansetsukon, sorte de Nunchaku à trois branches. Chaînes et cordes font partis également de la panoplie.
Haut de page

Un Dojo sans quelques ustensiles ne serait pas plus qu’une salle de détente. Je l’ai donc aménagé de divers matériels fixes et d’autres mobiles. Ces derniers trop nombreux sont rangés à l’extérieur du Dojo afin de profiter d’un maximum de place pour y travailler sereinement.

Matériels d’entraînement.
Makiwara mural
Makiwara mural
Makiwara
Makiwara mural.
Sac de frappe leger Sac de frappe leger
Sac de frappe léger pour coups de pieds « aériens ». Sac noir : Sac lourd pour frappes en puissance.
Sac en toile rayée : sciure compressée pour frappes en résistance
Kami de bois
Kami de bois
Chishi
Chishi de 5 kg
Panoplie de Chishi
Panoplie de Chishi
Ceci ne sont pas des Kami (jarres de terre cuite) mais ils servent avantageusement à développer la force de saisie. Un de mes Chishi. Celui-ci est de 5 Kg. Cet haltère, accompagné d’une respiration adéquat, renforce la musculature générale. D'autres, de différents poids, l'accompagnent.
Ishi-sashi
Ishi-sashi
Makiage-gu
Makiage-gu
Ishi-sashi pour le renforcement musculaire des avant-bras, des épaules ou des jambes. Makiage-gu, petit matériel de musculation des poignets et des bras. Le but est d’enrouler et de dérouler la corde autour de la poignée afin de faire monter ou descendre le poids.
Cordes a Sauter
Cordes à sauter
Haltères
Haltères
Pour le cardio, un peu de cordes à sauter. Les haltères doivent être utilisés avec parcimonie. Euh! Avec qui ?...
Pao
Pao souples et durs voire très durs
Poids
Poids pour mains, poignets et chevilles
Les Pao pour se défouler pleinement. Chevilles, poignets, poings tout y passe. Je n’ai pas encore de Tetsugeta (sandales lestées de fontes) mais l’alourdissement des pieds est également efficace avec ce matériel.
Banc de muscu
Petit banc de musculation
Elastiques
Elastiques de renforcement
Un sommaire banc de musculation... pour me reposer. Kits extenseurs pour le « superficiel ».
tennis
De quoi travailler la précision
Barre
Barre de Gym
Bac à sable et graviers
Bacs à sable et graviers

Bac à sable
Bacs à sable
Bac à graviers
Bacs à graviers
Un petit « joujou » pour travailler vitesse et précision. Peu de chose en fait : élastique et balle de tennis. A côté, une élémentaire barre d’étirements. Bac à sable pour faire des pâtés du bout des doigts puis le bac à graviers pour fignoler le « polissage ».
Haut de page

Avant de devenir ce que vous connaissez déjà, un petit boulot nous attendait, ma compagne et moi. Il nous a fallu six bons mois de travail acharné (enfin presque) pour parvenir enfin à prendre possession des lieux et nous offrir le premier cours bien mérité.

Le « Avant » Dojo
Foutoir
Le foutoir
La charpente
La charpente du futur Dojo

L’état des lieux fut rapide : tout était à faire. Seule, la future surface au sol était parfaite pour le projet. Premier travail : faire du propre.

Nettoyage des fermes et traitement « anti-tout ».

Vielles poutres de plancher
Netoyage des vielles poutres de plancher
Vielles poutres
Restauration des vielles poutres

Enlever toutes les vielles poutres de plancher, les gratter à la plane de menuisier (espèce de lame courbe avec une poignée de bois à chaque bout) pour ne garder que la partie saine puis ponçage, traitement, remontage et fixation.

Nouveau plancher
Nouveau plancher
Mur de ciment
Réfection des murs

Après la mise à niveau des poutres sur toute la surface du futur Dojo, vient la pose du plancher. C’est maintenant que les murs peuvent être « légèrement » rafraîchis : rajeunissement des colombages, consolidation du torchis existant, rajout et rejointement des briques, etc...

Les trois marches
Les trois marches
Future porte
La future porte et le Torii

Création de l’escalier un peu particulier, sans section agressive.

Installation du Torii et de la porte.

escalier d'acces
Ajustage de l'escalier
cote de l'escalier
Pose de l'escalier

Mise en place de l’escalier.

Pose de l'enceinte
Pose de l'enceinte
Mur exterieur
Le mur d'entrés est posé

Habillage du mur extérieur. Il est effectué à partir de dosses brutes (Planches de bois débitée au début et à la fin du sciage en long d'un tronc d’arbre, et dont la face bombée est encore recouverte d'écorce.) qu’il a fallut rabotées, poncée, traitée et ajustée une par une afin d’obtenir un mur non ajouré.

Entree  interieure
Entrée de l'intérieur
Pose du jonc de mer
Pose du jonc de mer sur tous les murs

Un peu de finition intérieure, protection du bois à la bonne vieille huile de lin, recouvrement des murs avec du jonc de mer, installation du plafond et de l’éclairage ainsi de quelques bricoles par ci, par là pour enjoliver l’ensemble comme ci-dessous.

Porte finale
Finition de la façade du Dojo
Finition interieure
Finition de l'intérieur
Haut de page

Plan du Site   /   Contact



Nombre de visites : 509 685Réalisation (Décembre 2012) et Mises à jour effectuées par Claude Vuichoud(Date de Modification : 15/12/2017)